Court résumé de ma thèse PDF Imprimer Envoyer

Le sacré espagnol aux prises avec la Modernité (1868-1923)

Étude d’un motif iconographique et littéraire, au carrefour de l’identité nationale et de la création artistique

 

Nous interrogeons le sacré comme clef de voûte de la révolution cultuelle et culturelle de l'Espagne au tournant du XIXe et du XXe siècles. Résolument pluridisciplinaire, cette thèse fait appel à différentes approches (histoire, philosophie, sociologie, anthropologie, psychanalyse) pour délimiter tout d'abord le champ du sacré. Nous analysons systématiquement quelles expressions du sacré émanent de deux genres artistiques, les romans et les tableaux, car les artistes sont en effet témoins et acteurs de la profonde mutation du sacré. Nous exposons premièrement la sécularisation en cours, pour mieux démontrer la persistance du sacré en art. Puis, une typologie catégorise sa dilution progressive. Enfin, nous démontrons que celle-ci entraîne une sacralisation, voire une religion de l'art.